Introduction

Avant toute chose, il faut savoir que ce blog n'est pas une lamentable plainte qui recherche la pitié. Ce blog a, avant tout, pour but d'informer sur la folie de certains conducteurs automobile irresponsables, qui gardent injustement une vie normale sans aucun cas de conscience, tandis que leur victime est marquée à vie, subissant jour après jour la torture et la souffrance résultants de leur innommable méfait!!
J'ai eu la grande chance de rester en vie après cet accident survenu le mardi 27 juillet 2010, et de garder ma jambe même! Mais pour combien de temps encore?! Et au prix de quelles douleurs, de quelles souffrances, de quelle vie tellement différente de celle d'avant?! Et qui en paie le prix? Non! Je ne dirai pas "moi, sa victime"!! Car avant cela, il y a tous ceux qui m'entourent! Et ce sont mes enfants les premiers qui paient chaque jour le prix de cette inconsciente.Trois petits bambins qui n'ont rien demandé à personne! Quelle angoisse pour ces trois petits bouts de savoir leur maman à l'hôpital, pour que le docteur répare encore la jambe de maman... Et quelle déception pour eux de constater que leur maman ne va toujours pas mieux... 
Maman n'ira plus jamais mieux mes bébés... Et ce ne sont pas les larmes qui noient ces mots qui changeront la situation... Maman n'ira plus jamais mieux, parce que la vilaine dame roulait trop vite... Et oui, je leur mens en expliquant que la police la punira pour sa bêtise, qu'ils n'ont pas à s'inquiéter... Mais non, jamais je ne leur mens sur mon état!! Alors quand on ose me dire que j'en rajoute, ou d'autres choses semblables, je réponds: "Prends donc ma place, ma vie, mes souffrances, mes souvenirs, mes douleurs, mon désespoir, mes peurs, ma colère, ma tristesse, mes angoisses... Et seulement après ça, reviens me dire comme j'exagère ma situation! Alors nous pourrons en discuter!" 
En attendant, si n'importe laquelle de mes publications peut permettre à quelqu'un qu'un tel drame ne se reproduise, de sauver ne serait-ce qu'une seule personne, alors elles ne seront pas vaines, et surtout pas juste des plaintes réclamant la pitié des autres! Nul n'est contraint de me lire ou de regarder les photos ou vidéos que je publie, et qui traduisent simplement mon état, et ce que je ressens. Non, je ne cherche pas la pitié! Je suis juste moi, Laetitia, 30 ans, maman de trois beaux enfants, accidentée de la route, handicapée et meurtrie à vie!